Recharge à domicile

Qu’il s’agisse d’une voiture, d’un scooter ou d’un vélo, les usagers parquant leur véhicule électrique dans un garage commun sont souvent confrontés à de gros problèmes. A commencer par disposer d’une prise accessible. Et si c’est le cas, il peut arriver que le processus de charge soit interrompu inopinément si le système électronique de la voiture détecte une prise trop faible. Le TCS a fait le tour de la question.

Le TCS conseille de faire vérifier l’installation électrique de la maison par un spécialiste avant même l’achat du véhicule. Cela permet d’évaluer si des modifications sont nécessaires et de s’assurer qu’il n’y a aucun risque (électrocution, incendie). Outre l’aspect sécuritaire, la borne de recharge présente un appréciable confort d’utilisation. Plus besoin de sortir les câbles du coffre à chaque recharge. De plus, les flux de courant supérieurs diminuent notablement la durée de charge et l’on peut cibler les heures de courant à bas tarif. Cela étant, les locataires et les propriétaires d’appartements ne peuvent évidemment pas faire installer une borne sans autorisation. En général, le courant consommé dans les parties communes est recensé par un compteur unique.

Le TCS déconseille d’installer un compteur individuel pour le véhicule, car certains fournisseurs d’énergie prélèvent un prix de base mensuel de 5 à 10 fr. Comme le montre le tableau ci-dessous, les coûts d’électricité annuels d’une voiture oscillent globalement entre 300 et 500 fr. Dans le cas de petits locatifs, et pour peu que l’on entretienne de bons rapports de voisinage, il est possible de fixer un for- fait. On estimera le kWh en fonction des tarifs d’électricité bas et haut et de la capacité de la batterie. Attention à définir un prix suffisamment élevé afin de couvrir les recharges aux heures de tarif maximal. Autre possibilité, recourir à une station de recharge dotée d’un compteur non normé qui permettra d’évaluer la consommation et, ainsi, de lever les doutes des autres locataires. Mais la solution la plus transparente consiste à tirer un câble d’alimentation relié au compteur de l’appartement. Pareille installation implique toutefois l’autorisation du loueur ou de l’assemblée des propriétaires d’appartements.

 

Source: touring 4, 7 mars 2013, spécial salon, p. 15