Les salutations de Thierry Burkart

de Thierry Burkart, Président de Swiss eMobility

Au nom du Forum suisse de la mobilité électrique et de son organisation partenaire, l'association Swiss eMobility, je vous souhaite une cordiale bienvenue à ce congrès qui fête cette année son cinquième anniversaire. Comme lors des dernières éditions, nous avons cette année également le plaisir de recevoir un hôte d'honneur, c'est-à-dire les Pays-Bas qui jouent un rôle de pionnier dans le secteur de la mobilité électrique. Preuves en sont les objectifs ambitieux que s'est fixé cet Etat: d'ici à 2015, les utilisateurs de véhicules électriques disposeront tous les 50 km d'une station de recharge rapide. Quelque 200 000 véhicules électriques devraient circuler sur les routes néerlandaises en 2020, soit 2% du parc automobile total des Pays-Bas. Amsterdam veut devenir la capitale européenne de la mobilité électrique en 2040 en abritant un trafic automobile presque exclusivement électrique. De nombreuses entreprises petites et moyennes, novatrices et compétitives ont leur siège aux Pays-Bas en agissant comme sous-traitants de l'industrie automobile. Enfin, il existe dans ce pays une claire volonté politique de réorganiser le trafic individuel comme en témoigne notamment la mise en place de contributions de soutien.  

Et en Suisse? Dans ce pays, l'association Swiss eMobilité s'engage pour une mobilité performante en collaboration avec des partenaires puissants de l'économie énergétique, de l'importation d'automobiles, de la branche d'information et de communication, des services de mobilité ainsi que de concert avec ses membres individuels. En animant le projet EVite, Swiss eMobility fait avancer la mise en place d'un réseau national de stations de recharge rapide grâce auquel chaque véhicule électrique lancé à l'avenir sur le marché pourra être rechargé. Le temps d'agir est en effet venu: il existe aujourd'hui une large offre de véhicules électriques sur le marché, si bien que les acheteurs ont réellement le choix. Ce qui manque jusqu'à présent, c'est une infrastructure de recharge performante et dense qui rende la conduite électrique facile et confortable.

Au-delà de cette infrastructure de recharge, d'autres questions centrales attendent une réponse: quelles conditions doivent être remplies pour que la mobilité électrique s'impose en Suisse? Quelles seront les implications du plan-directeur Mobilité électrique de la Confédération qui est actuellement à l'examen parlementaire? L'économie peut-elle seule se préparer à l'avenir en s'engageant auprès d'EVite, en créant des stations de recharge sur les lieux du travail ou en intégrant des véhicules électriques dans les flottes d'entreprise? Comment les fournisseurs d'énergie réagissent-ils face à la mobilité électrique? Quelles leçons la Suisse peut-elle tirer de l'exemple néerlandais qui ne possède pas non plus d'industrie automobile et qui elle aussi mise sur une industrie de sous-traitants?

Ces questions et d'autres encore seront examinées dans le cadre des interventions en plénum. Ces exposés seront entrecoupés de débats donnant un éclairage critique de la situation politique actuelle et offrant des idées et des suggestions à l'économie et à la recherche. Durant les pauses, les participants pourront échanger leurs points de vue, visiter les stands de plusieurs exposants ou encore faire une course d'essai avec un véhicule électrique. Le congrès se conclut par une session "Pecha Kucha" – laissez-vous surprendre par cette forme de présentation particulière!

Je vous invite cordialement à utiliser les possibilités qu'offre ce 5e Congrès de Lucerne, à écouter les interventions et à participer aux discussions qui s'annoncent passionnantes et vous offriront sans doute de nouvelles perspectives.

Le congrès suisse de la mobilité électrique est organisé conjointement par le forum et l'As­so­ci­a­tion Swiss eMo­bil­ity.





Co-sponsors

Nous remercions nos co-sponsors de leur soutien pour le congrès dela mobilité électrique 2014. Davantage d’informations sur nos co-sponsors.



Expositeurs

Davantage d’informations sur nos expositeurs.

Supporteur