Salutations de Doris Leuthard, Conseillière fédérale

La voiture est sous tension de plusieurs points de vue: d'un côté, les besoins de mobilité individuelle sous diverses formes et à toutes les heures ne cessent de croître; de l'autre côté, les capacités routières sont limitées et la conscience écologique s'aiguise – le moyen de transport doit être le plus propre et le plus avantageux possible. Ce vaste champ de tension alimente les attitudes les
plus diverses, de la diabolisation au développement de visions d'avenir.


Bien que la propulsion électrique de véhicules ne soit pas une idée nouvelle, la mobilité électrique pourrait fort bien devenir la notion-clé des années à venir, car elle est silencieuse, propre et performante. Mais d'ici à ce que nous puissions vivre dans un environnement propre et exempt de gaz d'échappement nocifs, la recherche scientifique et l'industrie devront encore faire de gros efforts.

L'augmentation des émissions de CO2 produites par la combustion d'essence et de diesel nous y contraint pourtant – tout comme la raréfaction des ressources énergétiques fossiles durant les décennies à venir. Les voitures à moteur électrique peuvent donc jouer un rôle déterminant pour l'avenir de la société mobile.

Il faut que la Suisse joue un rôle de premier plan dans ce scénario. Nous disposons de chercheuses et de chercheurs brillants ainsi que d'entreprises innovantes. Preuves en sont diverses oeuvres de pionniers – du «Spirit of Biel/Bienne III» au Suisse faisant le tour du monde avec son taxi solaire, en passant par cette entreprise de Winterthour qui a remporté en 2010 le concours global X-Price avec sa voiture électrique. Ce savoir-faire doit entrer dans la production en série.

Le Forum suisse de la mobilité électrique peut contribuer à lancer ce mouvement. Car chaque bonne idée a besoin d'être amorcée pour déployer tous ses effets.

Vous tous, qui vous réunissez à Lucerne, vous pouvez faire jaillir ces étincelles. Intensifiez les échanges interdisciplinaires entre ingénieurs, planificateurs de la mobilité et représentants des branches automobile et électrique. Participez activement aux débats. Faites le premier pas afin qu'un deuxième puisse suivre. Voilà la seule manière de relever efficacement les défis qui nous sont lancés. Comment gérer des ressources de plus en plus restreintes? Comment accroître l'autonomie et réduire les coûts? Comment satisfaire et financer la grande diversité des besoins de mobilité? Il faut que chacun sorte de sa tour d'ivoire. Ce n'est que de cette manière que nous trouverons des solutions efficaces et acceptées par la grande majorité.

Le Forum suisse de la mobilité électrique est une plate-forme idéale pour un
échange fructueux entre esprits novateurs. Profitez-en pour le bien de toute la
société.